Pierres

Pierres

vraiment au pluriel

Il sera un des artistes qui jouera le plus durant ces 4 jours de Fête de la Musique. Un projet feelgood que vous auriez tort de manquer.

Après s’être lancé sur la scène musicale avec le groupe Azerty, Pierre Leroy revient avec un projet solo. Pierres, avec un "s". Un pluriel pour mettre l’accent sur ses multiples facettes, rassembler ses expériences et prospecter différents styles. L’ouverture de Disque de platine, son premier EP, est quelque peu trompeuse. Avec ses sonorités plus électro et l’utilisation du vocoder, Un énorme tattoo  détonne de la veine bossa nova et de l’ambiance vaporeuse des six autres titres. Le Bruxellois fait tenir l’ensemble grâce à ses traits d’humour, sans pour autant tomber dans la chanson humoristique. Un second degré qui accompagne tantôt sa nostalgie (Il m’a manqué quelqu’un), tantôt ses nuits d’amour (Mardi Matin). Une proposition qui fait du bien à la scène francophone belge. (Louise Hermant, Larsen°43)  

Programme