Sturm und Klang
(c) John Sellekaers

Sturm und Klang

Tempête et son

Par son allusion au courant pré-romantique dit Sturm und Drang, mouvement mené au XVIIIe siècle par la jeunesse et qui avait pour idéaux la liberté, la passion et l’émancipation de l’individu, Sturm und Klang (« Tempête et son ») revendique comme atouts majeurs l’énergie, la fougue et l’enthousiasme. C’est bien dans cet esprit que les musiciens de l’orchestre, fondé en 2000 par Thomas Van Haeperen, partagent un élan et un engagement fort pour des projets qui réclament leur dynamisme, leur sensibilité et leur créativité. 

La programmation de Sturm und Klang se concentre essentiellement sur les répertoires des XXe et XXIe siècles, avec des projets originaux et exigeants, dans un esprit de découverte, de dialogue et de conquête de nouveaux modes d’écoute. Elle soutient également activement la création musicale belge, notamment la jeune génération (d’Hoop, Slinckx, Tsilogiannis, Grisi, Orlando,…) par l’organisation d’un workshop pour compositeurs, et par de régulières commandes.

Pour cette Fête de la Musique, leur concert Ciel sera capté par Musiq3 et rediffusé ultérieurement sur les ondes de la radio.

Au programme, les oeuvres suivantes : Lenot, Bleu Ruysdael (création) - Boulez, Dérive - Francesconi, Insieme II ainsi qu'une oeuvre du compositeur bruxellois Ivan Cayron, 3 Poèmes de Georges Perros.

Programme